Détresse, et si vous faites aider par un psychothérapeute ?

La détresse psychologique est caractérisée par des symptômes dépressifs ou anxieux. Ils apparaissent généralement dans un contexte d’accidents de vie et d’événements stressants comme le décès, la maladie et le divorce. Les pressions et les divers problèmes que l’on rencontre au quotidien conduisent également à ce phénomène. Bien que les personnes qui en souffrent ne présentent pas de maladie psychiatrique, mal repérée cela peut vite multiplier les difficultés sociales ou bien faire basculer la victime dans une maladie. Pour mieux aider votre proche, découvrez les différents symptômes et le moment idéal pour recourir à l’aide d’un psychothérapeute.

Détresse, quand faut-il recourir à l’aide d’un psychothérapeute ?

Plus fréquente, la détresse peut arriver à n’importe qui et à n’importe quand. En présence de symptômes, osez venir en aide à la personne concernée pour prévenir le suicide. Dans le cas général, les personnes en détresse sont suicidaires. Si la victime démontre des signes de stress et d’anxiété ou si elle change de comportement ou d’habitudes à la suite d’un événement éprouvant, c’est qu’elle est en détresse psychologique. Il faut agir le plus rapidement. Chez les jeunes, on peut la repérer par les incapacités physiques comme par exemple les difficultés à courir, à monter les escaliers ou à marcher. Les jeunes inactifs et les personnes ayant des problèmes de santé physique ou souffrant de maladies chroniques sont aussi les plus concernés. En fait, les signes de la détresse sont de 4 ordres, dont les signes physiques (maux de dos ou de tête, nervosité, accélération des battements du cœur), les signes cognitifs (faire des oublis, avoir des problèmes de concentration, difficultés à prendre des décisions, pessimisme, méfiance), les signes émotifs (irritabilité, colère, dépression) et les signes comportementaux. Quand votre proche présente ces symptômes, aidez-le à surmonter facilement cette situation. Faites-lui savoir que vous êtes là pour lui et qu’il n’est pas seul à traverser une telle épreuve. Si malgré votre aide, la situation s’empire, il vaut mieux recourir à une psychothérapie.

Les bienfaits d’une séance de psychothérapie

Le rôle des entourages est capital pour les personnes en détresse. En plus de leur tendre la main et de les écouter, il est aussi de votre devoir de les convaincre de consulter un psychologue ou un psychiatre. Soyez plus convaincant en leur expliquant les bienfaits d’une séance de psychothérapie. Si la personne accepte votre proposition, n’hésitez pas à lui trouver un thérapeute qui saura l’aider à s’en sortir. L’anxiété et les troubles de la personnalité céderont facilement à la cure psychanalytique. On choisit la méthode selon le cas du patient. On distingue la psychanalyse, les thérapies comportementale et cognitive ou TCC, les psychothérapies systémiques et familiales, et les psychothérapies expérientielles centrées sur le client. Ces deux dernières méthodes sont les traitements à préconiser en cas de détresse. Sans parler du bien-être, ces méthodes psychothérapies ont un intérêt significatif pour les victimes de la détresse. Cela rétablit l’équilibre et leur permet de se comporter convenablement en société. Les résultats sont positifs. Le but étant d’aider le patient à réorganiser sa vie et à prendre conscience de son vécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *