Greffe manuelle VS greffe robotisée

greffe

La greffe capillaire manuelle

La greffe manuelle (ou FUE) est une opération très longue qui nécessite beaucoup d’heures de travail et de minutie de la part du ou des chirurgiens qui opèrent. Ils se chargent, à l’aide d’un minuscule bistouri, de prélever follicule après follicule les cheveux à l’arrière du crâne et de les conditionner afin qu’ils puissent garder toutes leurs propriétés intactes durant le reste de l’opération.

Lorsque les follicules sont retirés du crâne, ils sont scrupuleusement analysés. Les chirurgiens comptent le nombre de cheveux que comporte chaque unité folliculaire pour ensuite réimplanter, dans un deuxième temps, ces groupes capillaires aux bons endroits.

Par exemple, lorsqu’un follicule de 3 cheveux est prélevé, on le mettra dans sa catégorie, avec les autres follicules contenant le même nombre de cheveux. Idem pour ceux qui en comportent 4, 2, ou 1. Les follicules fournis seront implantés dans les parties très chevelues, comme le sommet de la tête ou la couronne, endroit généralement touché par la calvitie, surtout chez les hommes (chez les femmes, la calvitie débute généralement près du front et/ou sur la raie des cheveux).

greffe de cheveux

La greffe capillaire robotisée
Lors d’une greffe robotisée, ce ne sont plus les chirurgiens qui vont prélever manuellement ces unités folliculaires, mais une machine nommée. Artas est un système de prélèvement relativement nouveau dans le domaine de la greffe capillaire (il date des années 2011). Après 8 ans de recherche et développement, cette machine capable de restaurer très rapidement un aspect « normal » des cheveux, fait aujourd’hui partie de seulement 3 centres capillaires en France.

Le robot n’a pas pour but de remplacer les hommes, mais permet aux hommes de se qualifier davantage dans leurs domaines. La machine a besoin d’être pilotée par des spécialistes grâce aux bras articulés dépendant entièrement des spécialistes. Son système algorithmique intelligent permet de retransmettre les images en 3D au micron près afin de limiter la zone de dissection et de supprimer ainsi tout risque de cicatrice. Si vous hésitez sur la clinique à choisir pour effectuer cette opération, sachez que The Clinic offre une solution pour des implants capillaires à paris.

La greffe de barbe

Concernant la greffe de barbe, la donne est légèrement différente. Puisqu’il s’agit généralement d’un faible nombre de greffons à transplanter, la greffe de barbe se fait quasiment toujours manuellement. De plus, le bas du visage étant plus anguleux que le crâne et également plus souple, il est difficile pour la machine de rester stable.

Bien que souvent la greffe de barbe est simplement esthétique et sert à combler les zones nues des barbes sporadiques, la greffe peut également servir à masquer des cicatrice, tatouages ou suites d’opérations chirurgicales. Il faut compter 2 à 4 heures pour une greffe de barbe en moyenne.

Sous anesthésie locale, les unités folliculaires sont, comme pour la greffe capillaire, prélevés au niveau de la couronne capillaire, même si le patient n’est pas atteint de calvitie capillaire. Ces cheveux aux bulbes sains maximisent l’effet des résultats sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *