Insomnie : les différents types et les traitements adaptés

Insomnie

L’insomnie ou trouble du sommeil est une maladie assez fréquente qui entraine des conséquences sur notre santé physique et mentale. En effet, selon des études réalisées en 2010, 15 % des personnes entre 15 à 85 ans souffriraient d’insomnie chronique. Cependant, l’insomnie peut être causée par différentes situations. Pour en savoir plus, voyons ici les différents types d’insomnie et les traitements de cette maladie.

L’insomnie de type occasionnelle

Ce type d’insomnie est également appelé l’insomnie aigüe. Elle est souvent causée par un évènement ou une situation difficile que rencontre la personne. Il peut s’agir de la perte d’un proche, d’un licenciement ou d’un divorce.

L’insomnie occasionnelle peut durer quelques jours et disparait au bout de 3 mois. Pour éviter que cette forme d’insomnie ne se transforme en insomnie chronique, il est recommandé de voir un expert. Si vous êtes dans la région, n’hésitez pas à faire une consultation psychologue à Molenbeek-Saint-Jean.

L’insomnie chronique

L’insomnie chronique ou psychologique est un trouble assez grave. La personne va effectivement souffrir tellement de ne pas dormir qu’elle aura peur d’aller se coucher. Cette forme d’insomnie peut durer des mois, voire même des années. Le plus souvent, l’insomnie chronique est causée par des problèmes médicaux, psychiques ou psychiatriques.

En effet, les patients dépressifs souffrent souvent d’insomnie. Pour traiter les troubles de sommeil chroniques, une prise en charge spécialisée est nécessaire. Aussi, les traitements cognitifs et comportementaux apportent d’assez bons résultats.

Le dérèglement de l’horloge biologique

Cette forme de trouble du sommeil est causée par un dérèglement de l’horloge biologique. Normalement, notre corps est génétiquement programmé pour dormir pendant la nuit et s’activer au cours de la journée. Dans certains cas, cette horloge se dérègle et se met à retarder ou à s’avancer.

Le plus souvent, ce sont les personnes âgées qui s’endorment très tôt et se lèvent aux premières heures du jour qui rencontrent les avances de phases. Par contre, les jeunes adultes sont les plus concernés par le retard de phase à cause d’un rythme de vie assez décalé.

Le syndrome de l’apnée du sommeil

Parmi les troubles du sommeil les plus fréquents, il y a le syndrome de l’apnée du sommeil. Il s’agit de pauses respiratoires nocturnes causées par un mauvais passage de l’air dans le pharynx et réveille le patient brièvement. Ce genre de trouble peut survenir plus d’une centaine de fois au cours de la nuit.

Pourtant, le patient ne garde aucun souvenir de cela au petit matin. C’est la raison pour laquelle le patient se réveille toujours fatigué, car le sommeil a complètement perdu sa fonction de récupération. Si vous rencontrez souvent cette fatigue, n’hésitez pas à consulter rapidement votre médecin.

L’insomnie idiopathique

Il s’agit d’un trouble de sommeil assez rare. Ce trouble du sommeil se caractérise par une incapacité constante à obtenir la quantité idéale de sommeil. Différent de l’insomnie psychologique, l’insomnie idiopathique n’est pas influencée par le stress.

De plus, elle remonte à l’enfance et persiste à l’âge adulte sans être liée à un trouble médical ni psychologique. Le traitement de l’insomnie idiopathique peut se faire par des somnifères ou par la psychothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *