Pratiquer le kitesurf en toute sécurité

Le kitesurf peut être un sport dangereux si vous ne suivez pas quelques règles de sécurité de base. Les accidents sont le plus souvent liés à un manque de formation et d’encadrement, pourtant essentiels à la pratique de ce sport qui a le vent en poupe. Prendre des cours de kitesurf est totalement indispensable pour éviter de vous blesser ou de blesser les autres.

Ne jamais pratiquer ce sport seul

Pour des raisons de sécurité évidentes, il est conseillé de ne jamais faire du kitesurf seul sur un spot. La personne qui vous accompagne pourra ainsi prévenir les secours en cas d’incident. Elle pourra également vous être d’une aide précieuse lors du décollage et de l’atterrissage de votre aile, surtout lorsque vous êtes débutant. N’oubliez pas d’avoir un signe de communication commun. Sachez à ce sujet-là qu’il existe des signes internationaux de kitesurf qui permettent aux pilotes et aux assistants de communiquer. Par exemple, le fait qu’il tapote sa tête d’une main signifie que le kitesurfer souhaite atterrir.

Respecter les différentes aires

Il est primordial de respecter les aires de montage, de décollage et d’atterrissage des ailes pour une pratique en toute sécurité du kitesurf et pour respecter les autres usagés de la plage.
Les aires de décollage et d’atterrissage doivent être dégagées de tout obstacle qui pourrait perturber l’écoulement de l’air. Une bonne coordination entre kitesurfers est également primordiale.
Respectez également la vitesse de navigation (5 noeuds maximum sauf dérogation accordée par arrêté municipal ou par la Préfecture Maritime) ainsi que les limites de navigation (pratique du kitesurf dans la bande des 300 mètres et jusqu’à deux mille des côtes).
Pour plus de sécurité, discutez des règles locales spécifiques avec les autres pratiquants.

Bien connaître les conditions de navigation

Autre point indispensable à respecter : la connaissance des prévisions météorologiques sur le spot de kite qui vous permettront d’adapter votre navigation ainsi que votre matériel aux conditions de vent et de mer. Par exemple, la surface de l’aile du kite est à choisir en fonction des conditions météo. Autre exemple, il ne faut pas utiliser une aile de traction en cas d’orage.

Choisir son matériel et son équipement de sécurité

Le matériel que vous allez acheter pour pratiquer le kitesurf doit être adéquat à votre niveau de pratique et à vos capacités techniques. Il est important de prendre en compte votre morphologie pour vous équiper en toute sécurité. Si vous utilisez un leash de planche (fil qui relie le pratiquant à sa planche), il est indispensable de porter un casque pour éviter les retours de planche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *