Spécificités de l’implantation dentaire

implantation dentaire

L’implantation dentaire vise à mettre en place une nouvelle dentition. Cela se présente sous différentes échelles allant d’un à plusieurs remplacements. L’installation d’implant dentaire se fait en raison de divers facteurs. Une personne peut avoir recours à cette chirurgie suite à un accident ou à des complications d’ordre bucco-dentaire.

Implantation dentaire

La chirurgie bucco-dentaire constitue une branche importante de la dentisterie. Englobant divers domaines, elle intègre entre autres la parodontologie et l’implantologie. Un individu ayant besoin de ce genre d’opération passe essentiellement par ces deux spécialités.

La réalisation de ce type d’intervention demande le passage par différents processus. Un examen complet se révèle nécessaire pour connaitre l’état de santé de la personne en vue d’éviter des accidents. Certains sujets ne peuvent en aucun cas subir ce soin. Tandis que d’autres ont la possibilité d’y avoir recours sous conditions. Étant apte à recevoir l’implantation, le tiers fait part de ses attentes par rapport au confort et à l’esthétique. En tenant compte de cela, un parodontologue paris (à l’exemple de parodontologie-implantologie.paris) effectue un déchaussement dentaire afin de préserver la pièce à insérer et d’éliminer toutes complications.

Techniques d’implantation

Intégrant l’ostéointégration, l’implantation dentaire traduit une liaison entre l’os et la partie artificielle. Aucune intervention de tissus mous ne se révèle nécessaire. La racine artificielle se place directement dans l’os. Constitué d’une petite vis en titane, l’élément inférieur s’introduit dans l’os et le supérieur soutient la couronne grâce à une connectique. Au bout d’un certain temps un attachement se crée entre l’implant et la mâchoire. Cette pièce ne risque pas de se détacher de cette dernière une fois ostéointégré.

Suite à ce processus, la gencive se met à recouvrir naturellement la partie nouvellement enracinée. Il peut arriver que la quantité de ce tissu mou ne suffise pas à l’envelopper complètement. Il est donc nécessaire d’entamer d’autres interventions. Une greffe gingivale consiste à améliorer la taille et/ou la qualité de la gencive. Dans les deux cas, cette opération se révèle toujours utile. Elle s’effectue à l’aide d’un greffon gingival. Il en existe deux sortes : autologue, issu de la gencive du patient et biomatériau dermique provenant d’un tissu différent de celui de la personne concernée. Le but étant de retrouver tous les attributs d’une dentition naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *