Tour d’horizon sur la médecine chinoise

medecine-chinoise

Bien que les médicaments soient efficaces pour guérir rapidement, il existe d’autres méthodes qui s’appuient sur une vision énergétique du corps humain afin de traiter certains maux. La médecine chinoise en est un exemple concret. Elle est même considérée comme étant une philosophie de vie basée sur un bien-être physique et global.

La médecine chinoise : c’est quoi exactement ?

Il s’agit avant tout d’une pratique traditionnelle chinoise qui date de plus de 2000 ans. Elle se repose sur la notion d’équilibre entre le yin et le yang, ainsi que sur l’étude des organes et du système circulatoire du sang et de l’air. Elle traite le malade grâce au Tuina, la moxibustion ou l’acupuncture. La première méthode consiste à réunir une trentaine de techniques de mobilisation manuelle différentes, tout en présentant certains protocoles orientés dans le bien-être à savoir : harmoniser l’énergie, réduire la colère et calmer l’esprit. Autrement dit, cette branche de la médecine chinoise englobe les recommandations simples pour garder la forme, soit par les conseils de vie pour être en harmonie avec son environnement, soit par l’alimentation par exemple.

Tandis que la moxibustion permet de stimuler par la chaleur, une zone du corps ou des points d’acupuncture. Cette chaleur est obtenue grâce à la combustion de l’armoise, qui est une plante vivace commune de la famille des Astéracées. Concernant la troisième technique, elle est fondée sur l’existence de la circulation d’une énergie appelée Qi, dans le corps. L’acupuncture est la seule reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une thérapie pouvant servir de traitement.

Pourquoi recourir à cette pratique innovante ?

Faire appel au savoir-faire d’un praticien en médecine chinoise à Nantes, par exemple, est très bénéfique pour la santé et le bien-être du patient. Il s’agit d’une alternative aux traitements lourds de la médecine traditionnelle et parfois, elle constitue un bon complément pour permettre au malade de mieux se préparer avant une intervention. En effet, cette pratique est efficace pour éviter les maux et les nausées après une opération par exemple. Ce qui diminue l’administration de médicaments toxiques. En outre, cette méthode douce millénaire offre la possibilité de soulager les douleurs, notamment les douleurs dorsales, l’arthrose cervicale, le syndrome du muscle pyramidal du bassin, l’ulcère de la jambe et autres pathologies comme l’hypotension artérielle ou encore une angine suite à un coup de froid.

Les maux de dos se traduisent par des tensions au niveau de la zone sensible, qui entraînent la perte de mobilité de différentes vertèbres, des lombaires et des cervicales. C’est pourquoi, le recours à cette pratique ancestrale est de mise. Aussi, c’est la solution idéale pour régulariser la bonne circulation de l’énergie vitale. Pour toutes ces raisons, il est recommandé de consulter le spécialiste en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *