Des astuces pour en finir avec les acariens

Les acariens affectionnent dans les endroits humides, chauds et poussiéreux. Ils sont ainsi plus nombreux en hiver et à l’automne. Bien qu’ils soient de petits animaux microscopiques, leur présence favorise chez un individu des allergies, voire des crises d’asthme. Etant donné qu’ils se nourrissent des squames de l’épiderme, le lit est donc leur lieu de prédilection. Il y a bel et bien des astuces pour lutter efficacement contre ces minuscules bestioles. Parfois, des petits gestes à adopter quotidiennement empêchent leur développement. Explications.

Des petits gestes pour se débarrasser des acariens

D’après les statistiques, environ 10% de la population est allergique aux acariens. Avec la poussière, leurs allergènes sont présents en quantité importante dans la chambre. A noter que dans un lit, il y a au moins 3 millions d’acariens, soit 10 000 par grain de poussière. En contact avec l’individu, les acariens provoquent des irritations de la gorge, du nez, voire des yeux. N’attendez pas à ce que vos allergies deviennent graves pour agir. Adoptez des gestes naturels pour en finir avec ces petites bestioles. Le premier conseil pour réduire leurs nids consiste à dépoussiérer chaque pièce, notamment les chambres où elles sont en nombre élevé. Un grand ménage s’impose quotidiennement. Si possible passez un grand coup d’aspirateur tous les jours. Si le temps vous manque, faites-le au moins deux fois par semaine. Aérez bien la chambre pour se débarrasser de l’humidité. Pour cela, ouvrez grand vos fenêtres, 15 minutes matin et soir. Vu que les acariens se développent aussi dans un lieu chaud, veillez donc limiter la température de votre maison à 19°C.  Evitez la présence d’animaux dans les chambres, ainsi que la présence de plantes vertes, d’aquarium et d’humidificateur. Optez pour des tapis, des moquettes et des rideaux facilement lavables. A la place des rideaux, utilisez des stores. Enfin, évitez les meubles rembourrés.

Fini les acariens dans votre lit

Les acariens adorent les lieux douillets, voilà pourquoi le lit est leur lieu de prédilection. Les oreillers, le matelas, les couettes, les coussins, les peluches sont considérés comme des zones humides et tièdes où leur développement est rapide. Que vous soyez allergiques ou non aux acariens, il est vivement recommandé d’utiliser une housse pour les personnes allergiques aux acariens. A ce sujet, misez sur un modèle assez fin qui retient les allergènes des acariens tout en laissant passer suffisamment de vapeur d’eau. Cette housse enveloppera complètement tous ces éléments de la literie. Concernant le matelas, préférez les modèles en latex aux modèles en laine et en fibres textiles. Ces derniers sont facilement envahis d’acariens. Choisissez un sommier à lattes au lieu d’un sommier à ressorts. Si vous utilisez un aspirateur pour nettoyer votre matelas, un modèle doté d’un filtre dit HEPA est préférable. Celui-ci rejette moins d’allergènes et de poussières. Quant aux couvertures en laine et aux autres éléments que vous utilisez dans votre lit, soit vous les passez au congélateur pendant 48h, soit vous les lavez régulièrement à 60°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *